Skip to main content

Améliorer les soins grâce aux données probantes

Repositionnement pour la prévention et la prise en charge des escarres de décubitus


Recommandations du Comité consultatif ontarien des technologies de la santé

  • Le Comité consultatif ontarien des technologies de la santé recommande de fournir un matelas en mousse à haute densité à toutes les personnes qui reçoivent des soins actifs afin de prévenir les escarres de décubitus dans les soins actifs.

  • Il recommande également d'utiliser une surface de soutien de qualité supérieure (en mousse ou en gel) durant les interventions chirurgicales d'une durée de plus de 90 minutes afin de prévenir les escarres de décubitus dans la salle d’opération. Des données probantes solides favorisent l'utilisation de coussins en gel pour ce groupe de personnes.

Lisez le rapport de la recommandation du CCOTS en entier



Les escarres de décubitus, également appelées plaies de pression, causent des problèmes à bon nombre de patients à mobilité réduite. Elles augmentent le risque de décès et d'hospitalisation et diminuent la qualité de vie des patients. De plus, leur coût de traitement est élevé. Les escarres de décubitus se forment lorsque la pression exercée au point de contact entre une surface de soutien (p. ex., matelas) et la région de la peau sous laquelle se trouve un os réduit le débit sanguin.


Examen de la fréquence du repositionnement des patients par Qualité des services de santé Ontario

On prévient les escarres de décubitus en utilisant des surfaces de soutien qui répartissent plus également la pression (p. ex., matelas en mousse à haute densité) et en repositionnant les personnes dans leur lit de façon à ce qu'elles se reposent moins longtemps dans la même position. Les matelas en mousse à haute densité réduisent les escarres de décubitus, même lorsque les patients sont repositionnés moins fréquemment. Un repositionnement moins fréquent pourrait avoir d'autres avantages comme réduire le nombre de fois que les patients qui dorment sont dérangés et procurer davantage de temps au personnel pour effectuer d'autres tâches.


Prévention des escarres de décubitus : Essai clinique randomisé multisite dans des établissements de soins de longue durée
octobre 2014 (PDF)


Étude sur la réduction des plaies de pression : Analyse économique
octobre 2014 (PDF)


L’utilisation de ce site et l’interprétation de l’information ci-incluse sont assujetties d’importantes modalités et conditions. L’utilisation de ce site et de cette information est strictement interdite si ces modalités et conditions ne sont pas respectées.


Le Ministère de la Santé et des Soins de longue durée appuie ces recommandations.

Le Ministère de la Santé et des Soins de longue durée a fourni la réponse suivante: Le Ministère est d’accord avec ces recommandations et soutient leur large diffusion. À l’heure actuelle, le Ministère a des exigences réglementaires ainsi que des politiques de financement pour appuyer la prévention des plaies de pression. Par un règlement, le Ministère exige que les foyers de soins de longue durée possèdent un programme de traitement des plaies ainsi qu’un plan de changement de position pour tout résident qui dépend du personnel pour changer de position (on sait que le changement de position prévient les plaies de pression). Aucune autre modification de règlement n’est prévue actuellement. Par des politiques de financement, le Ministère soutient l’achat de surfaces thérapeutiques telles que les matelas de mousse à haute densité pour aider à prévenir et à guérir les plaies de pression.




Évaluation des technologies de la santé à Qualité des services de santé Ontario

Dans le cadre de notre principale fonction qui vise à promouvoir des soins de santé appuyés par les meilleures données probantes disponibles, nous utilisons des méthodes scientifiques établies pour analyser les données probantes pour une vaste gamme d'interventions en santé, notamment des tests diagnostiques, des appareils médicaux, des procédures interventionnelles et des interventions chirurgicales, des programmes de soins de santé et des modèles de soins. Ces analyses peuvent être éclairées et complétées par les commentaires d'un éventail de personnes, y compris des patients et des experts cliniciens, et servent de fondement au Comité consultatif ontarien des technologies de la santé pour formuler des recommandations visant à établir si les interventions du domaine des soins de santé devraient être financées par les fonds publics. L'ébauche des recommandations est publiée sur notre site Web aux fins de rétroaction. Le conseil d'administration de Qualité des services de santé Ontario approuve les recommandations définitives, qui sont ensuite partagées avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter nos pages concernant l'amélioration des soins grâce aux données probantes.



RECEVOIR UNE NOTIFICATION LORSQUE NOS ÉBAUCHES DE RECOMMANDATIONS SONT ACCESSIBLES POUR SOUMETTRE VOS COMMENTAIRES

Inscrivez-vous à notre bulletin de nouvelles pour recevoir des notifications mensuelles lorsque nos ébauches de recommandations sont accessibles afin de soumettre vos commentaires

Inscrivez à notre bulletin

Aidez-nous à améliorer le système de santé pour tous les Ontariens

Participez à notre programme de consultation des patients, des familles et du public

Les patients, les familles et le public jouent un rôle essentiel dans le processus d’amélioration de la qualité des soins de santé

Claude Lurette et Kowsiya Vijayartnam, coprésidents du Conseil consultatif des patients, des familles et des personnes soignantes de Qualité des services de santé Ontario

Abonnez-vous à notre bulletin

La qualité des soins pour tous les Ontariens vous tient à cœur? Tenez-vous au courant de nos nouveaux programmes, rapports et infos

Sign Up for our Newsletter