Skip to main content
Back

Blogue

Des personnes qui travaillent dans le secteur de la santé souriantes
Dr. Joshua Tepper

Trouver de la joie dans son travail

En ce début d’année 2017, trouver de la joie dans son travail peut sembler être plutôt une idée sortie tout droit du roman de George Orwell, 1984, qu’un objectif désirable et atteignable.

Le monde entier entre dans une période de changement et d’incertitude presque sans précédent au cours de notre vie. Faisant écho à ce vaste changement, en Ontario, la profession médicale traverse aussi une période de chamboulement, de frustration et de tourmente.

L’épuisement professionnel augmente chez les médecins, mais aussi le personnel infirmier, les étudiants en santé et les résidents. En Ontario particulièrement, le milieu de travail est devenu pour beaucoup un lieu de tension et d’insatisfaction.

Qualité des services de santé Ontario est déterminé à aider à améliorer les soins dans le monde, mais nous savons qu’il y a peu de chances que cela se produise si les gens ne trouvent pas de la joie dans leur travail quotidien. Cela est vrai pour les médecins, le personnel infirmier et, franchement, toute personne qui joue un rôle dans le système de santé.

Il ne sera possible de créer un système de santé de qualité que si les gens tirent satisfaction, sinon de la joie, de leur travail. Les deux sont inextricablement liés, entre eux, mais aussi dans les efforts déployés pour améliorer l’expérience des patients dans le système; c’est une relation qui n’est pas à sens unique.

La recherche a révélé une corrélation entre l’insatisfaction ou l’épuisement professionnel du personnel soignant et un degré moindre de satisfaction et de sécurité des patientes et patients. Une recherche canadienne montre aussi que lorsque le personnel soignant (les médecins surtout) est en meilleure santé et applique des mesures de santé préventives, il est davantage enclin à prôner des comportements sains chez les patientes et patients.

En mai dernier, j’ai expliqué que pour beaucoup, bonifier l’expérience et la vie professionnelle des fournisseurs de soins est une condition essentielle à la réalisation du triple objectif d’améliorer les expériences de soins pour les patientes et patients, d’améliorer la santé de la population et de le faire à un coût raisonnable – concept connu sous le nom de quadruple objectif.

J’ai aussi parlé de la façon dont le cadre La qualité ça compte visant à créer un système de santé de haute qualité et centré sur les patientes et patients a intégré ce concept.

À la conférence Transformation Qualité de la santé qui s’est tenue en octobre dernier à Toronto, à un atelier très couru, des panélistes ont discuté des initiatives efficaces entreprises pour atteindre le quadruple objectif selon des points de vue différents.

Ce sujet ne concerne pas seulement l’Ontario. La conférence internationale sur la santé des médecins, qui a lieu tous les deux ans, s’est déroulée à Boston l’automne dernier sous la direction des associations médicales canadienne, américaine et britannique. Le thème de cette année : « Increasing Joy in Medicine ».

J’ai été particulièrement frappé par un conférencier, dont les propos ont été repris dans un article de l’American Medical Association :

« Il ne s’agit pas seulement d’instaurer un équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle... certains croient que cela relève de la magie et qu’il suffirait de trouver la formule pour que tout se mette en place comme par enchantement, a déclaré Jon Kabat-Zinn, PhD, professeur de médecine émérite et créateur de la Mindfulness-Based Stress Reduction Clinic et du Center for Mindfulness in Medicine, Health Care, and Society, à la faculté de médecine de l’Université du Massachusetts. Cela fait partie de la vie, et si on n’apporte pas sa vie au travail, il n’y a pas de vie au travail, et quand on revient à la maison après son travail, on n’a pas d’énergie pour la vie non plus, l’un ne va pas sans l’autre. »

Trouver de la joie dans son travail n’est pas une chose qui se dissocie du reste de la vie.

Une nouvelle année commence avec tous ses défis et nous devons travailler ensemble pour trouver notre voie et de la joie dans ce que nous faisons, car cela fait aussi partie du processus d’amélioration des soins pour les patientes et patients.

La passion et l’engagement profond que nous apportons à notre travail doivent entretenus afin de créer et de maintenir un système de santé qui soit vraiment de grande qualité.

Article précédent Normes de qualité relatives aux soins
Article Suivant ARTIC : L’innovation qui venait du froid
Imprimer

Faire un commentaire

Nom:
Courriel:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Name:
Email:
Subject:
Message:
x

Aidez-nous à améliorer le système de santé pour tous les Ontariens

Participez à notre programme de consultation des patients, des familles et du public

Les patients, les familles et le public jouent un rôle essentiel dans le processus d’amélioration de la qualité des soins de santé

Claude Lurette et Kowsiya Vijayartnam, coprésidents du Conseil consultatif des patients, des familles et des personnes soignantes de Qualité des services de santé Ontario

Abonnez-vous à notre bulletin

La qualité des soins pour tous les Ontariens vous tient à cœur? Tenez-vous au courant de nos nouveaux programmes, rapports et infos

Sign Up for our Newsletter