Skip to main content
Back

Blogue

Un homme devant son ordinateur
Anna Greenberg

Fournir des indications plus claires

Les rapports publics sur le rendement du système de santé sont essentiels pour améliorer les soins de santé. Nous le savons.

Mais pour que ces rapports soient efficaces, les données qu’ils contiennent doivent être lues et, au besoin, mises en œuvre pour les personnes à qui elles sont destinées. Voyez les pages du site Web sur les rapports publics de Qualité des services de santé Ontario que nous avons récemment modifiées – meilleure navigation et lecture plus facile des graphiques sur les indicateurs de rendement du système de santé pour les secteurs des soins primaires, des soins de longue durée et des soins à domicile.

En 2012, la Robert Wood Johnson Foundation a publié une monographie sur la façon d’améliorer les sites Web des rapports publics pour les consommateurs. Les recommandations reposaient sur une évaluation de huit organismes communautaires américains qui ont testé des sites Web contenant des renseignements en matière de santé. Tout en ayant pour but de guider les organismes à fournir des renseignements au public pour aider les gens à prendre des décisions au sujet de leur santé, les constatations parlent aussi de la raison des récentes modifications de Qualité des services de santé Ontario concernant les rapports principalement destinés aux fournisseurs de soins, planificateurs et gestionnaires du secteur de la santé.

Le rapport a conclu que pour être efficace, un site Web doit contenir des informations claires et utiliser un cadre uniforme. Le rapport recommandait aussi d’utiliser des stratégies prouvées pour présenter des données de qualité, ainsi que des libellés clairs pour aider les utilisateurs à les interpréter et à les appliquer.

C’est ce que Qualité des services de santé Ontario a essayé de faire en modifiant ses pages Web, et en faisant participer les patients et le public à la conception et à la présentation de l’information sur le rendement – autre recommandation contenue dans le rapport.

Maintenant que les rapports publics sur le rendement du système de santé par secteur entrent dans leur deuxième décennie, il est évident qu’il y a encore des améliorations à faire au sujet de ce que les rapports doivent contenir – pour qui et comment. C’est l’un des thèmes clés d’un débat animé qui s’est tenu l’automne dernier, à notre conférence annuelle Transformation Qualité de la santé.

Une représentante de l’Institut canadien d’information sur la santé a déclaré à l’assemblée qu’en ce qui concerne les rapports publics des données sur la santé, on doit concilier les besoins du public et l’utilisation des ressources requises pour répondre à ces besoins.

Pour Emily Nicholas, patiente consultante auprès d’organismes de soins de santé du Canada, les patients n’utilisent pas les données agrégées autant que les histoires d’autres personnes qui ont vécu des expériences similaires. Pourtant, elle affirme que les rapports publics ont du sens et sont un outil nécessaire à la participation des patients et pour appuyer des décisions éclairées et rationnelles de la part des patients et des aidants.

Selon elle, il vaut mieux publier des rapports publics sur le système de santé de façon régulière qu’attendre qu’ils soient perfectionnés.

Qualité des services de santé Ontario convient que produire des rapports publics sur le système de santé est un cheminement plutôt qu’une destination.

Notre dernière modification a pour but de fournir des indications plus claires aux personnes qui œuvrent pour la transparence et des soins de meilleure qualité.

Les rapports publics sur le système de santé en Ontario sont un élément important du mandat de Qualité des services de santé Ontario, alors, attendez-vous à d’autres innovations de notre part au cours des prochains mois – et à l’abandon des rapports produits en vase clos par les secteurs.

Article précédent Qu’ont apporté les rapports publics en dix ans?
Article Suivant Tirer les leçons des réformes du financement pour améliorer la qualité
Imprimer

Faire un commentaire

Nom:
Courriel:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Name:
Email:
Subject:
Message:
x

Aidez-nous à améliorer le système de santé pour tous les Ontariens

Participez à notre programme de consultation des patients, des familles et du public

Les patients, les familles et le public jouent un rôle essentiel dans le processus d’amélioration de la qualité des soins de santé

Claude Lurette et Kowsiya Vijayartnam, coprésidents du Conseil consultatif des patients, des familles et des personnes soignantes de Qualité des services de santé Ontario

Abonnez-vous à notre bulletin

La qualité des soins pour tous les Ontariens vous tient à cœur? Tenez-vous au courant de nos nouveaux programmes, rapports et infos

Sign Up for our Newsletter