Skip to main content
Back

Blogue

Un autochtone porte des lunettes
Dr. Joshua Tepper

La dure réalité du métier dans le Nord

Les émissions de télévision ne reflètent pas la réalité… et encore moins (et surtout peut-être) les soi-disant émissions de télé-réalité.

Mais lorsqu’il s’agit de produire une fidèle image des difficultés auxquelles un secteur particulier de la société est confronté, la télévision peut parfois en donner des aperçus révélateurs.

Lorsque nous avons étudié les importantes conclusions du rapport dernièrement publié par Qualité des services de santé Ontario, Santé dans le Nord : Rapport sur la géographie et la santé de la population des deux régions du Nord de l’Ontario, un programme en particulier nous est venu à l’esprit.

Hard Rock Medical est une émission de télévision canadienne qui en est à sa troisième saison et montre les difficultés liées à la prestation de soins dans le Nord de l’Ontario que rencontrent des étudiantes et étudiants et professeurs d’une faculté de médecine fictive s’inspirant de l’École de médecine du Nord de l'Ontario.

Comme l’a écrit John Doyle, chroniqueur télé au Globe and Mail, dans une récente (bonne) critique : « Oui, les étudiants se déplacent en motoneige pour secourir un bûcheron qui s’est sectionné les doigts, soignent des gens atteints d’hypothermie ou des personnes âgées alcooliques ou toxicomanes, mais Hard Rock Medical n’est ni une annonce du service public ni un docudrame. » Selon lui, ce serait plutôt une série télévisée intelligente … fermement ancrée dans le Nord de l’Ontario. »

Ayant exercé la médecine dans le Nord de la province au début de ma carrière, je peux moi même attester des défis uniques que doivent surmonter les étudiantes et étudiants en médecine et les personnes obligées de travailler dans un environnement où la distance, des conditions climatiques extrêmes et l’absence de ressources médicales (personnel médical compris) sont des réalités omniprésentes.

Les défis auxquels se heurtent les personnes qui travaillent sans relâche pour soigner les populations des deux réseaux locaux d’intégration des services de santé (RLISS) situés le plus au nord de la province font partie des raisons pour lesquelles les habitants du Nord ne sont pas sur un pied d’égalité avec ceux d’autres régions de la province au chapitre de la santé et des soins de santé.

D’autres inégalités associées aux déterminants sociaux de la santé – le revenu et l’accès à un logement décent, à l’eau potable et à une bonne alimentation – jouent un rôle important.

La somme de ces défis et inégalités se traduit par un taux de mortalité supérieur et une espérance de vie réduite par rapport à l’ensemble de la population. Les gens qui vivent dans le Nord de l’Ontario ont une espérance de vie inférieure de plus de deux ans à celle de la population provinciale globale et risquent davantage de mourir par suicide ou d’une maladie cardiovasculaire ou respiratoire (avant l’âge de 75 ans).

Du fait de son engagement envers l’équité en matière de santé, Qualité des services de santé Ontario juge qu’il est possible de faire plus pour améliorer l’équité dans le Nord de la province. Nous considérons l’équité comme l’une des six principales dimensions de la qualité des soins, au même titre que des soins sûrs, efficaces, centrés sur le patient, efficients et opportuns.

Des progrès ont été réalisés, notamment avec à la création de l’École de médecine du Nord de l'Ontario reflétée dans Hard Rock Medical. Des étudiants en médecine sont formés dans des localités du Nord de toutes tailles et décident d’y rester pour y exercer, deux importants progrès en soi.

Avec l’aide de Qualité des services de santé Ontario, plusieurs dirigeants du Nord se sont rencontrés l’automne dernier afin de discuter de la nécessité d’instaurer l’équité en matière de santé dans cette région de la province. Nous continuons d’appuyer cette initiative dans le but d’établir une stratégie qui lui est propre.

J’invite tous ceux et celles d’entre vous qui n’exercent pas dans le Nord à lire le rapport Santé dans le Nord pour avoir une meilleure idée de la réalité qui se cache derrière les épisodes de l’émission « Hard Rock Medical ». Une part essentielle de notre province et de notre pays.

Article précédent L’Équité, élément essentiel à des soins de qualité
Article Suivant L’équité dans le Nord de l’Ontario : Penser local
Imprimer

Faire un commentaire

Nom:
Courriel:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Name:
Email:
Subject:
Message:
x

Aidez-nous à améliorer le système de santé pour tous les Ontariens

Participez à notre programme de consultation des patients, des familles et du public

Les patients, les familles et le public jouent un rôle essentiel dans le processus d’amélioration de la qualité des soins de santé

Claude Lurette et Kowsiya Vijayartnam, coprésidents du Conseil consultatif des patients, des familles et des personnes soignantes de Qualité des services de santé Ontario

Abonnez-vous à notre bulletin

La qualité des soins pour tous les Ontariens vous tient à cœur? Tenez-vous au courant de nos nouveaux programmes, rapports et infos

Sign Up for our Newsletter