Skip to main content

Améliorer les soins grâce aux données probantes

Ultrasons utilisés en guise de complément à la mammographie pour le dépistage du cancer du sein


Recommandations du Comité consultatif ontarien des technologies de la santé

  • Le Comité consultatif ontarien des technologies de la santé recommande le financement par les fonds publics des ultrasons utilisés en guise de complément à la mammographie pour le dépistage du cancer du sein chez les femmes à risque élevé pour lesquelles l'imagerie par résonance magnétique (IRM) est contre-indiquée.

  • Le Comité consultatif ontarien des technologies de la santé ne recommande pas le financement par les fonds publics des ultrasons utilisés en guise de complément à la mammographie pour le dépistage du cancer du sein chez les femmes à risque élevé.

Lisez le rapport de la recommandation du CCOTS en entier



Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les Canadiennes. Le dépistage du cancer du sein est le processus de recherche de la maladie avant que les symptômes surviennent, de manière à la traiter rapidement.

En Ontario, la mammographie (une radiographie à faible dose) est utilisée pour le dépistage chez les femmes à risque modéré de cancer du sein. On devrait offrir aux femmes qui présentent un risque élevé de cancer du sein un test complémentaire (supplémentaire) en imagerie par résonance magnétique (IRM).


Qualité des services de santé Ontario examine le dépistage par ultrasons en plus de la mammographie pour le dépistage du cancer du sein

Les ultrasons sont une méthode d'imagerie qui a recours à des ondes acoustiques et qui peut être utilisée pour chercher un cancer du sein qu'une mammographie n'a pas détecté. Bien que les ultrasons pourraient détecter des cancers potentiellement dangereux, ils peuvent également accroître la fréquence des résultats faussement positifs (résultats des tests qui indiquent, à tort, qu'une affection particulière est présente). Les résultats faussement positifs peuvent entraîner de l'anxiété et des tests de suivi inutiles.

Qualité des services de santé Ontario s'est penchée sur l'incidence des ultrasons comme complément à la mammographie pour le dépistage du cancer du sein chez les femmes présentant un risque modéré ou élevé de cancer du sein. Nous avons également cherché des expériences de patients ayant reçu des résultats inexacts à la suite d'un dépistage de cancer du sein.


Ultrasons utilisés en guise de complément à la mammographie pour le dépistage du cancer du sein : Évaluation des technologies de la santé (PDF)
juillet 2016

Les expériences de femmes ayant reçu des résultats inexacts à la suite d'un dépistage du cancer du sein : Examen systématique et métasynthèse qualitative (PDF)
juillet 2016


L’utilisation de ce site et l’interprétation de l’information ci-incluse sont assujetties d’importantes modalités et conditions. L’utilisation de ce site et de cette information est strictement interdite si ces modalités et conditions ne sont pas respectées.


Le Ministère de la Santé et des Soins de longue durée a accepté cette recommandation.

Le Ministère de la Santé et des Soins de longue durée a fourni la réponse suivante: La recommandation de Qualité des services de santé Ontario s’harmonise avec la norme actuelle de soins fournis et financés dans le cadre du Programme ontarien de dépistage du cancer du sein d’Action Cancer Ontario.




Évaluation des technologies de la santé à Qualité des services de santé Ontario

Dans le cadre de notre principale fonction qui vise à promouvoir des soins de santé appuyés par les meilleures données probantes disponibles, nous utilisons des méthodes scientifiques établies pour analyser les données probantes pour une vaste gamme d'interventions en santé, notamment des tests diagnostiques, des appareils médicaux, des procédures interventionnelles et des interventions chirurgicales, des programmes de soins de santé et des modèles de soins. Ces analyses peuvent être éclairées et complétées par les commentaires d'un éventail de personnes, y compris des patients et des experts cliniciens, et servent de fondement au Comité consultatif ontarien des technologies de la santé pour formuler des recommandations visant à établir si les interventions du domaine des soins de santé devraient être financées par les fonds publics. L'ébauche des recommandations est publiée sur notre site Web aux fins de rétroaction. Le conseil d'administration de Qualité des services de santé Ontario approuve les recommandations définitives, qui sont ensuite partagées avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter nos pages concernant l'amélioration des soins grâce aux données probantes.


RECEVOIR UNE NOTIFICATION LORSQUE NOS ÉBAUCHES DE RECOMMANDATIONS SONT ACCESSIBLES POUR SOUMETTRE VOS COMMENTAIRES

Inscrivez-vous à notre bulletin de nouvelles pour recevoir des notifications mensuelles lorsque nos ébauches de recommandations sont accessibles afin de soumettre vos commentaires

Inscrivez à notre bulletin

Aidez-nous à améliorer le système de santé pour tous les Ontariens

Participez à notre programme de consultation des patients, des familles et du public

Les patients, les familles et le public jouent un rôle essentiel dans le processus d’amélioration de la qualité des soins de santé

Claude Lurette et Kowsiya Vijayartnam, coprésidents du Conseil consultatif des patients, des familles et des personnes soignantes de Qualité des services de santé Ontario

Abonnez-vous à notre bulletin

La qualité des soins pour tous les Ontariens vous tient à cœur? Tenez-vous au courant de nos nouveaux programmes, rapports et infos

Sign Up for our Newsletter