Skip to main content

Amélioration de la qualité

Choisir avec soin dans les soins primaires

Dans les soins primaires, Choisir avec soin met l’accent sur la réduction des examens physiques annuels et les tests groupés inutiles. Ces recommandations s’appliquent à grande échelle dans les soins primaires. Il y a peu d’indications que de nombreux tests de routines et prélèvements sanguins ont une valeur quelconque chez les patients asymptomatiques. La sélection de tests de dépistage pour les patients doit être faite en portant particulièrement attention à l’âge, au sexe et aux facteurs de risque possibles du patient.

 

Examens annuels

Les examens physiques périodiques permettent aux médecins de jeter un coup d’œil à leurs patients en bonne santé pendant qu’ils sont en bonne santé. Toutefois, les avantages d’un examen annuel sont douteux, car de nombreuses maladies chroniques qui bénéficient d’une détection anticipée prennent plus d’un an à se développer. À la place, des examens de santé préventifs devraient être effectués à des fréquences recommandées par les lignes directrices, telles que celles du Groupe d’étude canadien sur l’examen médical périodique.

Recommandations en matière d’examens annuels dans les soins primaires :

  • Ne pas effectuer d’examen médical annuel chez les adultes asymptomatiques qui ne présentent aucun des principaux facteurs de risque

Ressources permettant de choisir judicieusement les examens annuels :

 

Réduction des tests groupés

Juste parce qu’un test, un traitement ou une intervention est disponible, cela ne signifie pas qu’il faut y recourir. La plupart des gens ne devraient subir un test ou un examen que s’ils présentent des symptômes associés ou des facteurs de risque. Les tests inutiles peuvent entraîner des résultats faussement positifs, ce qui peut causer de l’anxiété et entraîner des tests de suivi et des traitements inutiles.

Recommandations en matière de tests dans les soins primaires :

  • Ne pas prescrire d’absorptiométrie à rayons X en double énergie (DEXA) de dépistage de l’ostéoporose pour les patients à faible risque

  • Ne pas effectuer de test Pap chez les femmes âgées de moins de 21 ans ou de plus de 69 ans

  • Ne pas prescrire de radiographie de la poitrine ou d’ECG de dépistage pour les patients externes asymptomatiques ou à faible risque

  • Ne pas prescrire de test de la fonction thyroïdienne pour les patients asymptomatiques

  • Ne pas faire de test sanguin annuel de dépistage, sauf si absolument nécessaire selon le profil de risque du patient

Ressources permettant de choisir judicieusement les tests dans les soins primaires :

 

Vous êtes prêt à lancer Choisir avec soin dans votre pratique de soins primaires?

Si vous avez des questions concernant Choisir avec soin ou si vous voulez obtenir de plus amples renseignements sur la façon de vous impliquer, veuillez nous faire parvenir un courriel à l’adresse CWC@hqontario.ca.

 

Aidez-nous à améliorer le système de santé pour tous les Ontariens

Participez à notre programme de consultation des patients, des familles et du public

Les patients, les familles et le public jouent un rôle essentiel dans le processus d’amélioration de la qualité des soins de santé

Claude Lurette et Kowsiya Vijayartnam, coprésidents du Conseil consultatif des patients, des familles et des personnes soignantes de Qualité des services de santé Ontario

Abonnez-vous à notre bulletin

La qualité des soins pour tous les Ontariens vous tient à cœur? Tenez-vous au courant de nos nouveaux programmes, rapports et infos

Sign Up for our Newsletter