Skip to main content
Back

Blogue

Anonym

À la hauteur: qsso publie son rapport annuel

Découvrez les résultats de notre rapport annuel: examen de la qualité des soins en Ontario à l’aide des indicateurs du programme commun d’amélioration de la qualité.

Le rapport que nous venons de publier, À la hauteur consiste en un examen annuel de la santé de la population de l’Ontario et de notre système de santé. Il est un élément essentiel de notre mandat à titre d’organisme chargé de conseiller la province et de notre travail d’amélioration de la qualité, qui repose sur les rétroactions découlant des mesures. Grâce à cet examen annuel, nous pouvons mesurer et évaluer les progrès collectivement, cibler les nouveaux efforts d’amélioration, procéder à de nouvelles mesures et déterminer si les améliorations prennent effet ou s’il faut essayer une nouvelle approche.

À la hauteur est fondé sur le programme commun d'amélioration de la qualité, ensemble d’indicateurs mis au point avec des experts des quatre coins de la province. Ces indicateurs mesurent divers aspects du rendement du système de santé, allant du nombre d’infirmières, de médecins, de familles et de spécialistes de la province aux examens qui suivent une hospitalisation, en passant par les examens réguliers de la vue pour les adultes diabétiques ou le nombre de personnes qui fument en Ontario. La portée des indicateurs inclus dans le rapport est un moyen d’évaluer la qualité des soins du système dans son ensemble.

L’une des constations vraiment positives du rapport de cette année est qu’environ un tiers des mesures s’est amélioré, car plus d’Ontariennes et Ontariens mènent des modes de vie sains, fument moins et sont physiquement actifs.

Plus de la moitié des mesures mentionnées dans le rapport n’ont pas changé, souvent depuis plusieurs années, mais ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Citons par exemple le cas des temps d’attente pour les chirurgies du cancer et des arthroplasties de la hanche et du genou, pour lesquelles les résultats restent constants. Puisque le nombre de personnes nécessitant de telles interventions ne cesse d’augmenter au fil des ans, on peut dire que ces résultats sont positifs. Il en est de même pour les taux de chutes et de plaies de pression dans les foyers de soins de longue durée de l’Ontario. Ces taux n’ont pas bougé, mais nous savons aussi que le nombre de personnes âgées en foyer qui ont des affections complexes ne cesse d'augmenter.

Comme dans le rapport de l’an dernier, une constatation importante est associée à divers facteurs comme le lieu de résidence, le revenu, voire même le sexe.

Par exemple, dans le Nord-Ouest, un peu plus d’un quart des patients a eu un examen de suivi après une hospitalisation pour une défaillance cardiaque, alors que dans le Centre-ouest, plus de la moitié des patients ont fait l’objet d’un examen de suivi. Dans un autre exemple, nous avons constaté de grandes variations dans les taux d’utilisation des moyens de contention dans les foyers de soins de longue durée, qui, par exemple, sont de 3% dans le Centre-Toronto et de 14% dans le Nord-Ouest.

Il est important d’essayer de comprendre ces variations. Les raisons qui sous-tendent ces conclusions sont probablement nombreuses selon la mesure en question.

En outre, ce qui ressort clairement du rapport, c’est la détermination de Qualité des services de santé Ontario de veiller à tenir compte des voix et des expériences des patients, des familles et des aidants. À la hauteur fait participe activement les patients et le public, s’adresse parle aux Ontariennes et Ontariens et tire les leçons de leurs expériences au sein du système de santé. À titre d’exemple, il y a Christa qui parle de sa rétinopathie diabétique et Janice, qui est devenue aidante de son époux lorsque sa démence s’est aggravée. Il s’agit de personnes réelles qui donnent de la vie aux mesures dans notre rapport et qui ajoutent une nouvelle dimension au travail d’amélioration de la qualité qui s’opère dans toute la province.

J’aimerais savoir ce que vous pensez du rapport et pourquoi les mesures sont un élément important de l’amélioration de la qualité. Dialoguez avec nous @QSSOntario et faites-nous part de vos réflexions ou de vos questions afin que nous puissions poursuivre cette discussion

Article précédent Des occasions d’apprendre: tirer un enseignement des plaintes des patients
Article Suivant L’importance des données probantes dans un système de santé apprenant
Imprimer

Faire un commentaire

Nom:
Courriel:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Name:
Email:
Subject:
Message:
x

Aidez-nous à améliorer le système de santé pour tous les Ontariens

Participez à notre programme de consultation des patients, des familles et du public

Les patients, les familles et le public jouent un rôle essentiel dans le processus d’amélioration de la qualité des soins de santé

Claude Lurette et Kowsiya Vijayartnam, coprésidents du Conseil consultatif des patients, des familles et des personnes soignantes de Qualité des services de santé Ontario

Abonnez-vous à notre bulletin

La qualité des soins pour tous les Ontariens vous tient à cœur? Tenez-vous au courant de nos nouveaux programmes, rapports et infos

Sign Up for our Newsletter