Skip to main content
Back

Blogue

Une femme médecin discute avec une patiente
Dr. David Kaplan

Aplanir les transitions au chapitre des soins primaires

Améliorer la qualité des soins primaires n’est pas tâche facile.

Or, les possibilités qui s’offrent d’exceller sont immenses pour les médecins de famille, les infirmières et infirmiers praticiens et autres membres du personnel soignant dévoués qui traitent plus de 13,5 millions de personnes chaque jour en Ontario.

Pensons-y : pour toute arthroplastie de la hanche et du genou réalisé chaque jour en Ontario, on compte 2 500 fois plus de consultations en soins primaires. Cela signifie que la possibilité de fournir des soins de meilleure qualité est tout aussi importante.

Mon travail, et celui de mes collègues à Qualité des services de santé Ontario et du personnel de première ligne, consiste à établir une approche intégrale pour appuyer et motiver les fournisseurs de soins primaires partout dans la province, quel que soit le modèle de financement ou le mode de prestation des soins. Nous procéderons en tirant parti des réseaux existants, de ce que font les organismes partenaires et des fondements essentiels en place.

Je trouve impressionnant et épatant le niveau d’excellence qui existe déjà dans cette province.

Il y a des gens et des équipes qui s’efforcer d’améliorer les soins qu’ils prodiguent à leurs patientes et patients, renforcent la sécurité en fermant la boucle au chapitre des résultats des tests et créent des programmes pour que des médicaments inutiles et dangereux ne soient plus prescrits. Nous avons des médecins qui ont créé des programmes pour évaluer les facteurs sociaux qui affectent la sécurité des patients. Et nous avons des gens et des équipes qui améliorent la culture au travail, car ils savent que la satisfaction au travail est essentielle pour encourager les gens et les équipes à faire de leur mieux pour leurs patients.

Certaines de ces initiatives sont décrites dans les plans d’amélioration de la qualité que les organismes de soins primaires soumettent chaque année à Qualité des services de santé Ontario. L’an dernier, 294 organismes ont présenté des plans qui décrivent les améliorations au chapitre de la participation des patients et du dépistage, ainsi que les partenariats établis pour améliorer l’intégration des soins.

Qualité des services de santé Ontario, de concert avec l’Institut de recherche en services de santé, offre également aux médecins de famille la possibilité de recevoir des rapports sur les pratiques de soins primaires, documents personnels et confidentiels gratuits qui décrivent les indicateurs de qualité clés associés aux cabinets médicaux et qui sont mis à jour chaque année. Nous voulons que le processus d’AQ s’intègre aisément dans la routine quotidienne et soit considéré comme faisant partie intégrante de la médecine familiale.

Les responsables des soins primaires participent également à l’initiative provinciale de Choisir avec soin visant à réduire les tests médicaux et les actes médicaux non nécessaires. Un autre rapport de Qualité des services de santé Ontario publié récemment décrit le travail réalisé à cet égard.

Qualité des services de santé Ontario présente des sessions Rondes de qualité à intervalles réguliers. La dernière de ces sessions, qui a été présentée récemment à l’Hôpital Humber River et transmise via le Réseau Télémédecine Ontario, est la première traiter des soins primaires. Ce genre d’initiative facilite les rencontres entre fournisseurs de soins primaires et permet aux personnes qui y participent de partager, d’apprendre et d’évoluer.

Cette session a souligné deux initiatives exceptionnelles : le programme mis au point par l’équipe de santé familiale de Markham sous la direction du Dr Allan Grill afin d’améliorer le processus de sortie de l’hôpital et les transitions dans les soins, et la transition sécuritaire et efficace entre les fournisseurs de soins primaires et les spécialistes dont le Dr Steven Pomedli a parlé.

Les sessions Rondes de qualité sont des exemples remarquables de la façon dont de nouvelles initiatives nous aident à résoudre des problèmes apparemment insolubles.

N’oublions pas que, chaque jour, en Ontario, des milliers de fournisseurs de soins primaires font tout leur possible pour soigner des gens ayant toutes sortes de maladies et d’affections en faisant de la prévention, procédant à des diagnostics et appliquant les six dimensions de la qualité : des soins sûrs, efficaces, centrés sur les patients, efficients, opportuns et équitables.

Article précédent Choisir avec soin pour améliorer la qualité
Article Suivant Faire participer les patients pour améliorer les soins primaires
Imprimer

Faire un commentaire

Nom:
Courriel:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Name:
Email:
Subject:
Message:
x

Aidez-nous à améliorer le système de santé pour tous les Ontariens

Participez à notre programme de consultation des patients, des familles et du public

Les patients, les familles et le public jouent un rôle essentiel dans le processus d’amélioration de la qualité des soins de santé

Claude Lurette et Kowsiya Vijayartnam, coprésidents du Conseil consultatif des patients, des familles et des personnes soignantes de Qualité des services de santé Ontario

Abonnez-vous à notre bulletin

La qualité des soins pour tous les Ontariens vous tient à cœur? Tenez-vous au courant de nos nouveaux programmes, rapports et infos

Sign Up for our Newsletter