Skip to main content
Back

Blogue

Image du logo ARTIC
Dr. Joshua Tepper and Michelle Noble

ARTIC + normes de qualité : élargir l’utilisation de soins de qualité

Un peu plus tôt cette année, André Picard, chroniqueur santé au Globe and Mail, a publié un article sur l'innovation dans le domaine de la santé. « L'un des traits les plus frustrants du système de santé canadien est son incapacité à reconnaître et à embrasser le succès », dit-il dans sa chronique. Puis il ajoute « Imaginez qu’on prenne toutes les innovations et les programmes pilotes qui ont fait leurs preuves au niveau local et qu’on en élargisse la mise en œuvre à plus grande échelle ».

En Ontario, déployer les innovations dans le domaine de la santé n'est pas une chose abstraite, cela est en train de se produire.

Le programme ARTIC (Adopter la recherche pour améliorer les soins) est un partenariat entre Qualité des services de santé Ontario et le Council of Academic Hospitals of Ontario (CAHO), et est l'un des seuls programmes canadiens qui a pour seul but de déployer rapidement des soins de santé qui ont fait leurs preuves.

Au cours de l’année écoulée, ARTIC a contribué à améliorer la santé de la population de la province en :

  • appuyant la création de 17 cliniques de la mémoire en soins primaires dans des localités rurales, isolées et mal desservies de la province afin d'améliorer les soins aux personnes qui ont des problèmes de mémoire dus à la démence; ces cliniques offrent une formation aux équipes et professionnels de médecine familiale, ce qui permet aux gens de recevoir les soins dont ils ont besoin plus près de chez eux.
  • réduisant les passages aux urgences et améliorant les soins et les expériences de jusqu'à 2 000 personnes par an qui ont une dépendance aux opioïdes ou à l'alcool en appuyant le programme META:PHI (Mentoring, Education, and Clinical Tools for Addiction : Primary Care-Hospital Integration). Ce programme a établi des cliniques de traitement des dépendances à accès rapide dans sept localités où les besoins de soutien en matière de traitement des dépendances aux opioïdes sont considérables. Ces cliniques offrent des soins habituellement fournis aux urgences et dans les hôpitaux, des soins primaires et des services communautaires de première ligne, ce qui permet aux gens de faire une transition fluide vers une clinique à accès rapide et, une fois leur état stabilisé, vers un fournisseur de soins primaires. ARTIC et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée appuient maintenant la création de ce type de clinique partout dans la province.
  • élargissant l'utilisation d'un nouvel outil qui a fait ses preuves et donne aux gens des consignes claires et faciles à comprendre pour les aider à se prendre en charge après une hospitalisation. Un rapport du Comité consultatif concernant les hospitalisations évitables publié en 2011 a constaté que les instructions fournies quand les gens quittaient l’hôpital étaient souvent mauvaises, en partie parce qu’ils ne comprenaient pas les termes médicaux ou étaient trop stressés pour assimiler les détails importants. Établi de concert par les patients et les fournisseurs de soins, l’outil d’organisation de la sortie de la patiente/du patient (OOSP) est mis en œuvre dans 27 hôpitaux et profitera à environ 50 000 patients au cours de la première année de son déploiement. Contactez ARTIC si vous souhaitez utiliser l’OOSP dans votre hôpital.

ARTIC poursuivra cet important travail en 2018. Le programme vient de lancer un nouvel appel à propositions concernant les interventions cliniques et les changements de pratique à impact élevé dont l'efficacité a été démontrée et qui sont prêts à être déployés dans toute la province.

L'appel de cette année est particulier en ce que les propositions recherchées doivent porter sur des interventions ou des changements de pratique qui ont fait leurs preuves et sont conformes aux normes de qualité de Qualité des services de santé Ontario. Les normes de qualité décrivent ce en quoi consistent des soins de qualité pour le personnel clinique et les patients et traitent des affections pour lesquelles on constate d’importantes variations dans la façon dont les soins sont dispensés ou des écarts dans les soins fournis et la façon dont les gens devraient être soignés.
Les normes, qui reposent sur des données factuelles exemplaires, ont pour but de faciliter le dialogue entre la patiente ou le patient et le fournisseur de soins, car elles contiennent des renseignements précis sur l’affection en question, permettant aux gens de discuter en toute aisance et en connaissance de cause de leur situation.

À ce jour, plusieurs normes de qualité ont été établies portant sur des affections diverses, dont la démence, les ménorragies, les fractures de la hanche, la dépression clinique, les soins palliatifs, la prescription d'opioïdes pour les douleurs aiguës et chroniques et les troubles liés à la consommation d’opioïdes.

Pour être admissibles à un financement dans le cadre du programme ARTIC, les interventions cliniques ou les changements de pratique proposés doivent avoir fait leurs preuves et été mis en œuvre avec succès dans au moins un établissement. En outre les patients et les familles doivent avoir participé à l’élaboration et aux plans de déploiement de ces interventions et changements de pratique. La façon dont les gens participent est un critère essentiel du processus d'évaluation des propositions. Si vous avez une intervention prête à être déployée partout dans la province, ou avez connaissance d’une telle intervention, nous vous invitons à faire une demande.

Comme le souligne André Picard dans son article, trop souvent, les innovations en santé efficaces ne sont testées que dans un seul organisme, jamais ailleurs. Le programme ARTIC remédie à ce problème en facilitant la mise en œuvre de projets novateurs partout en Ontario, permettant ainsi aux gens et aux familles de recevoir des soins de qualité.

Le Dr Joshua Tepper est président-directeur général de Qualité des services de santé Ontario, et Michelle Noble, directrice générale, Council of Academic Hospitals of Ontario.

Article précédent Améliorer la qualité des soins : Des données probantes au service du changement
Imprimer

Faire un commentaire

Nom:
Courriel:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Name:
Email:
Subject:
Message:
x

Aidez-nous à améliorer le système de santé pour tous les Ontariens

PARTICIPEZ À NOTRE PROGRAMME DE CONSULTATION DES PATIENTS, DES FAMILLES ET DU PUBLIC

Les patients, les familles et le public jouent un rôle essentiel dans le processus d’amélioration de la qualité des soins de santé


Man smiling

ABONNEZ-VOUS À NOTRE BULLETIN

La qualité des soins pour tous les Ontariens vous tient à cœur? Tenez-vous au courant de nos nouveaux programmes, rapports et infos

Health Quality Connect - Health Quality Ontario's newsletter - on an iPad and a cell phone